Une journée "Normandie impressionniste" à Freneuse très réussie

">
 ARTICLES DE PARIS NORMANDIE DES 5 ET 6 JUIN 2013

 

FRENEUSE. Le village a vécu au temps des impresionnistes le week-end dernier.

 

Les peinture et les danses à l’honneur

«

 

Une reconstitution inspirée du tableau d’Edouard Manet

 Après Le Bosgouet, Franqueville Saint-Pierre et Maromme, c'était au tour de Freneuse le week-end dernier de se mettre aux couleurs du festival Normandie Impressionniste. Vingt-quatre peintres ont ainsi participé au concours organisé par Lucien Vian, président de l'association Penello, en respectant le thème « Boucle eau en couleurs ».

L'association sportive et culturelle de Preneuse (ASCF), présidée par Jacqueline Corre, était chargée d'organiser les manifestations sur la place centrale de l'île de Fre­neuse. Le midi, sous un beau soleil, tous se sont retrouvés autour d'un repas champêtre.

L'association "Au temps du Quadrille" a ensuite ressuscité la période impressionniste et un célèbre Déjeuner sur l'herbe de Manet, en posant comme dans les années 1860. Un photographe, équipé d'une chambre obscure, a immortalisé le moment. Le groupe de danses historiques a interprété des révérences, ostendaises, polkas ou quadrilles. Le dimanche, le jury d'experts a choisi ses deux peintres demi-finalistes pour le 28 septembre à La Bouille : Daniel Guilbert et Jean-Louis Vautier.

Contact pour les danses historiques avec l'association Au temps du Quadrille, par email à autempsduqua-drillePhotmail.fr ou sur le site http://autempsduquadrille.blogs-pot.com. Association Au temps du Quadrille, 11 avenue Pasteur, boîte aux lettres n°95, 76 500 Rouen.

 

 

LA VIE EN IMAGE 

«

 FRENEUSE

La fresque impressionniste a dévoilé son visage

Lucien Vian, président de l'association des Peintres freneusiens Penello et responsable pictural du projet Normandie Impressionniste sur le thème « Boucle eau en couleurs » (lire notre édition du 31 mai), a organisé un concours qui a réuni vingt-quatre peintres sur le village, petits et grands. Les jeunes artistes, au nombre d'une dizaine, ont réussi à exécuter à la manière d'un puzzle un paysage de Preneuse se reflétant dans l'eau. Michel, Françoise, vêtus de costumes d'époque, et Lucien des membres de l'association Pennelo, ont posé dimanche soir devant l'immense fresque.